À l'instar de plusieurs villes du royaume, Casablanca a connu à son tour une serie de manifestations d'élèves. Ce vendredi, les étudiants du lycée Al Baroudi ont déserté les salles de cours en signe de protestation contre la nouvelle organisation des horaires scolaires qui devrait entrer en vigueur à compter de ce lundi. Ils réclament le retour à l’heure normale GMT. Reportage.

L'Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de la région l’Oriental annonce l’adoption de nouveaux horaires scolaires pour la période hivernale, dans les établissements d’enseignement public et privé, à compter du 12 novembre...

Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé avoir confié aux Académies régionales d'éducation et de formation (AREF) le soin de fixer leurs ...

Casablanca-Settat: voici les nouveaux horaires scolaires à compter du 12 novembre - H24info

Horaires scolaires: élèves de la région Casablanca-Settat, ceci vous concerne

Répondant à la polémique autour du GMT+1, le ministère de l'Education nationale a anoncé la flexibilité des horaires scolaires, laissant aux directeurs des académies régionales le pouvoir de décider. La région Casablanca-Settat a réagi.

Horaire scolaire : les nouvelles formules adoptées | Challenge.ma

L'actualité économique au Maroc.

Voici les nouveaux horaires des établissements scolaires à Casablanca

L’Académie régionale d’éducation et de formation de Casablanca-Settat a annoncé l’adoption de nouveaux horaires scolaires à compter du 12 novembre.

GMT+1 : les académies fixeront leurs propres horaires scolaires

Heure GMT+1 au Maroc. Ce sont les académies régionales qui décideront à présent de leurs propres horaires scolaires.

GMT +1 : Dans les académies régionales, chacun fait ce qui lui plaît ! - La Nouvelle Tribune

Ils ont plein pouvoir pour régler les horaires selon les besoins géographiques.

Cela fait trois jours que les élèves scolarisés dans différentes villes marocaines boycottent les salles de classe en signe de protestation contre les horaires scolaires instaurés suite au maintien en permanence du fuseau horaire GMT+1. Ce vendredi, ils étaient des centaines à investir les artères de Casablanca afin de manifester leur hargne contre le changement des horaires d’entrée et de sortie d’école. Si selon l'excécutif le dispositif est un moyen de faire de réelles économies d’énergie, ses répercussions sur le quotidien des enfants de l'école marocaine seraient néfastes. C'est ce que nous confirme le vice-président de la fédération nationale des associations des parents d'élèves au Maroc. Selon Ahmed Masmoudi, il s'agirait de manifestations spontanées menées dans différentes régions du Maroc, particulièrement par des élèves du