L'Algérie «ne répondra pas» au roi du Maroc qui a appelé à un dialogue «franc et direct»

L'Algérie «ne répondra pas au discours» du roi du Maroc Mohammed VI, car elle le considère comme «une manœuvre destinée à la consommation médiatique» qui vise à présenter Alger comme la partie refusant le dialogue, a déclaré une source du ministère algérien des Affaires étrangères, évoquant l'appel du roi à engager un dialogue «franc et direct».

Pourquoi l’Algérie n’avait aucune bonne raison d’accepter l’offre de Mohammed VI — TSA

Offre royale de dialogue: Alger continue d'insulter l'avenir

L'offre de "dialogue franc et direct " faite par le Roi Mohammed VI, à l'occasion du 43e anniversaire de la Marche verte, serait "un non-événement", selon "une source (algérienne) autorisée", qui a choisi de s'exprimer par voie officieuse. Décryptage.

Dans son discours prononcé à l’occasion du 43ème anniversaire de la Marche Verte, le roi du Maroc, Mohamed VI avait proposé une réconciliation avec l’Algérie. Une offre considérée par bon nombre d’observateurs comme la plus déterminée et la plus achevée qui avait été exprimée dans ce contexte de grandes compétitions entre Rabat et Alger.

Première réaction de l'Algérie après l'appel du roi Mohammed VI

L'initiative du roi Mohammed VI d’ouvrir un "dialogue franc et direct" avec l’Algérie est au centre des débats.

Dossier du Sahara : Il ne faut rien espérer de l’Algérie

Face à la proposition du Roi Mohamed VI, l'Algérie choisit à son habitude des voies contournées qui trahissent ses ambitions sur le sahara.

La proposition de SM le Roi Mohammed VI à l’Algérie de poser les jalons d’un nouveau dialogue bilatéral en vue de dépasser les "différends conjoncturels" a suscité une fuse de réactions à l'international, mais aussi des commentaires des hommes de médias. Pour la presse algérienne, le discours prononcé par le Souverain le 06 novembre 2018, à l’occasion de la commémoration du 43ème anniversaire de la Marche Verte, n’a pas du tout passé inaperçu. 2M.ma a pu avoir l'avis de Karim Kebir, journaliste-éditorialiste du quotidien algérien "Liberté". Sur la réaction relative au Discours royal dans lequel le Souverain propose à l'Algérie un « dialogue direct et franc » afin d'ouvrir une nouvelle page dans les relations entre les deux pays voisins, la presse algérienne s’est vue

L'Algérie rejette la main tendue du roi Mohammed VI - Le Desk

Le nouveau media qui donne le pouvoir aux lecteurs

Le Maroc fait des propositions décalées à l’Algérie

Point d'ordre - Par S. Ait Hamouda Après moult provocations contre l’Algérie, Mohamed 6 a trouvé le fil à couper le beurre, en...

Alger garde le silence - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies sur liberte-algerie.com

Discours du Roi : l’ONU, l’Algérie, la Mauritanie, le Bahreïn, le Rwanda... se prononcent